Madrane veut mettre un terme aux indemnités de formation dans le sport amateur

Le ministre francophone des Sports, Rachid Madrane (PS), entend mettre un terme aux indemnités de formation dans le sport amateur, rapporte vendredi la Dernière Heure.

“Je suis régulièrement interpellé par des parents qui se plaignent. Lorsqu’ils veulent changer leur enfant de club de football, le club que le jeune quitte leur réclame des indemnités de formation”, explique M. Madrane.

“C’est pourtant illégal. D’ailleurs, en Flandre, c’est interdit. Au sud du pays, les clubs se basent sur le décret de 2006 qui voulait protéger les petits clubs des grands, et qui prévoit que le club acquéreur du nouveau joueur paie ces frais à l’ancien pour la formation dont il a pu bénéficier jusque-là. Sauf que de nombreux clubs, pas tous je précise, ont pris pour habitude de réclamer ces indemnités aux parents”, ajoute-t-il.

Le ministre précise qu’il avait demandé à la fédération francophone de football de réfléchir à cette question, mais qu’en l’absence de solution il a décidé de trancher. Sa réforme du décret de 2006, qu’il espère faire adopter en septembre, prévoit donc que ces indemnités ne pourront désormais être réclamées qu’aux joueurs seniors et à ceux qui jouent au plus haut niveau.